Présentation

Crée par l’Association des Anciens Elèves de l’Institut de Haute Finance, le Prix TURGOT du meilleur livre d’Economie Financière est présidé par Jean-Louis CHAMBON.. Il est décerné à BERCY depuis 2008 sous le haut patronage du Ministre de l’Economie et des Finances avec la participation effective du Sénateur Philippe MARINI, rapporteur général de la Commission des Finances au SENAT et membre du grand jury.

Crée par l’Association des Anciens Elèves de l’Institut de Haute Finance, le Prix TURGOT du meilleur livre d’Economie Financière est présidé par Jean-Louis CHAMBON.. Il est décerné à BERCY depuis 2008 sous le haut patronage du Ministre de l’Economie et des Finances avec la participation effective du Sénateur Philippe MARINI, rapporteur général de la Commission des Finances au SENAT et membre du grand jury.

La cérémonie du palmarès est devenue, au fil des années, le grand rendez-vous des professionnels de la finance : environ 500 personnalités de l’économie, des universités, des entreprises, des banques et de la finance y participent.

L’IHFI, (Institut de Haute Finance) a été fondé en 1972 par le président Georges POMPIDOU, grand banquier qui avait compris la nécessité de créer une expertise nationale en la matière (le directeur de l’IHFI était nommé par le Président de la République). Depuis, 36 promotions ont vu le jour, l’actualité en souligne l’intérêt……

Une équipe de partenaires officiels apporte son soutien au PRIX et à ses missions. Par ailleurs les maisons d’éditions les médias spécialisés nationaux, et un grand nombre de partenaires s’associent à ce partenariat.

Le prix TURGOT s’est assigné une double mission :

1 – encourager les auteurs, les reconnaître et susciter des vocations dans le domaine de l’économie financière où les travaux d’écriture sont lourds et peu récompensés,

2 – contribuer à la « pédagogie économique » et favoriser l’accession d’un public plus large à l’économie financière.

Au palmarès de chaque édition, figure, outre le prix TURGOT de l’année, un prix SPECIAL du jury.  En règle générale les deux prix sont généralement complémentaires d’un point de vue du public visé, l’un s’adressant plutôt aux spécialistes de la finance, l’autre à un public plus large et moins averti.

Les plus grands auteurs de l’économie financière ont été récompensés par ce prix (Christian SAINT-ETIENNE, Philippe JURGENSEN - André LEVY-LANG 20ème édition, Patrick ARTUS 21ème  Olivier PASTRE et Jean-Marc SYLVESTRE 22ème, Georges PAUGET 23ème Augustin LANDIER David THESMAR 24 ème , Olivier RAY et Jean-Michel SEVERINO 25ème , Jean-Marc DANIEL 26ème Bertrand MARTINOT 27ème, Jacques MISTRAL 28ème, Gaspard KOENIG 29ème).

Deux niveaux de sélection :

- Un JURY DE PRESELECTION composé d’une vingtaine de lecteurs, anciens étudiants de l’IHFI ou spécialistes de la finance d’entreprises, lit et commente les livres publiés en cours d’année entre 200 et 300 par an. Ce jury sélectionne selon des normes très précises cinq à six ouvrages « les nominés » qui sont présentés au grand jury.

- Le GRAND JURY (22 membres éminents, acteurs de l’économie financière) délibère sous l’autorité de son président, Michel BON, après avoir lu personnellement chacun des ouvrage.

Le palmarès de l’année comprend trois niveaux :

-          Les mentions spéciales :

o   Le prix du jeune (ou nouveau) talent (éventuellement) (récompensant une première parution  et un « jeune auteur » (en partenariat avec le Groupe Crédit Agricole).

o   Les mentions d’honneur (facultatives)

-          Les  prix spéciaux

o   Prix FFA Turgot de la Francophonie

o   Prix Turgot des Directeurs Financiers-DFCG

o   Prix ouvrages collectifs

o   Prix spécial du jury

-          Le grand prix TURGOT.

-          Le grand prix d’Honneur pour l’ensemble d’une œuvre (très exceptionnellement)

J-Paul BETBEZE, Christian SAINT-ETIENNE, André LEVY-LANG, Bernard ESAMBERT, Pierre-Noël GIRAUD et Jean TIROLE ont été les seuls lauréats individuels comme le Cercle des Economistes et la Revue d’Economie Financière en catégorie collectif

PRINCIPAUX CRITERES de SELECTION des OUVRAGES :

Publiés en langue française, dans l’année qui précède l’octroi du prix (du 1/1 au 31/12).

Sont exclus en principe les ouvrages collectifs (une mention spéciale leur est attribuée) et les rééditions et les traductions.